Une femme place une cuillerée de sucre dans son jardin, pourquoi ? Nous devrions tous faire tout cela !

Cela peut sembler un peu bizarre de mettre une cuillerée de sucre dans le jardin, mais cela à une importance vitale ! Pourquoi ? À cause des abeilles ! Les amoureux des abeilles du monde entier partagent des photos des petites créatures qui boivent de l’eau sucrée à la cuillère après un message partagé sur page Facebook (dédiée au Britanique David Attenborough). Sur cette page, on a demandé à chacun d’entre nous d’aider les abeilles avec un geste extrêmement simple : En plaçant une cuillerée de sucre dans le jardin.

« En cette période de l’année, les abeilles ont souvent l’air de mourir, mais elles sont loin de l’être. Les abeilles peuvent se fatiguer et elles n’ont tout simplement pas assez d’énergie pour retourner à la ruche, ce qui peut souvent les anéantir « , dit-on sur Facebook. « Si vous trouvez une abeille fatiguée chez vous, une simple solution de sucre et d’eau aidera une abeille épuisée. Il suffit de mélanger deux cuillères à soupe de sucre blanc granulé avec une cuillère à soupe d’eau et de la placer dans le jardin. Un hashtag #savethebees a même été introduit ! Voulez-vous savoir ce que vous pouvez faire de plus pour sauver les abeilles

Selon ABC News, la meilleure chose que les gens puissent faire est de garder les plantes à fleurs dans le jardin et d’éviter les pesticides. Mais si vous choisissez toujours la cuillerée de sucre, vous devriez faire attention au type de sucre que vous utilisez. Seul le sucre blanc (saccharose) devrait être utilisé pour combler les pénuries de miel dans la ruche et pour prévenir la famine dans les colonies, selon le ministère des Industries primaires.

Les abeilles recueillent le nectar ou le saccharose des plantes à fleurs avant d’être stockés sous forme de miel pour une utilisation ultérieure en hiver et à d’autres moments où il n’y a pas de plantes à fleurs disponibles. Pendant la maturation du nectar, le saccharose (nectar) est transformé chimiquement en fructose et en glucose par une enzyme naturellement présente dans le nectar de la fleur et ajoutée par les abeilles.

 » Au cours des cinq dernières années, la population d’abeilles a diminué d’un tiers. Si les abeilles disparaissaient de notre planète, il ne nous resterait plus que quatre ans à vivre « , dit-on parfois. Il est essentiel de prévenir tout nouveau déclin des populations d’abeilles pour protéger les ressources alimentaires dans le monde entier. Une bouchée sur trois de nourriture dans le monde dépend des abeilles qui pollinisent environ 80 % des plantes à fleurs de la terre. Rien qu’aux États-Unis, les buzzers pollinisent 75 % des fruits, noix et légumes.

Alors prenez vite une cuillère et mettez-la dans votre jardin !